JuL « Fait d’or » Piano Cover Instrumental Synthesia remix avec Paroles
Pour afficher les paroles, activez les sous titres
► Sheet Music et FICHIERS MIDI dispo ➦ https://aupiano.fr/
💥Apprendre le piano rapidement : http://bit.ly/2KSH9qG

✔️Abonnez-vous : https://goo.gl/16TGoP
➦ Web : https://aupiano.fr
➦ FACEBOOK : https://www.facebook.com/aupiano.fr
💥SPOTIFY : https://spoti.fi/2OpuU4T
💡 https://davidneyrolles.com
#jul #pianotutorial #cover #instrumental #synthesia

20 réponses

  1. J’aime pas JuL je préfère écouter du Mozart non jrigole 😂 mais j’aime pas JuL camême 😶 je sen le fane de JuL arriver pour m’éclater 🤣

  2. J’veux voir autre chose, j’veux vivre autre part, tu m’as blessé, ça y est, c’est trop tard
    J’peux plus dormir, j’suis fait d’or, frère, si t’es Cro Cop, j’suis Fedor, frère
    J’ai besoin de personne, juste besoin d’air, j’ai tiré deux barres, j’ai fait chauffer le joint d’herbe

    Ça veut reprendre le terrain, contrôler la zone comme la famille Shelby dans Peaky Blinders
    Petit couteau dans la banane, pas de puto dans la cosa
    Soudé comme Tony et Manu, puis ça s’tue comme dans Mafiosa
    Ça fait le signe JuL jusqu’au Vietnam, ça prend la caisse, ça monte à Amsterdam
    À c’qui p’, y a beaucoup d’fakes sur Instagram, à vingt ans, il te tue, le jeune, il a pas d’âme
    La moto, elle pète dans les rues étroites, j’m’entraîne à lever de la main droite
    J’pourrais t’faire un album dans la grotte (un album dans la grotte)
    J’ai mis la vodka dans l’Evian, tu veux te battre ? Allez, viens
    J’vis ma vie en rêvant, en f’sant comme si tout allait bien

    Et j’m’en fous totalement, j’veux l’bolide italien et l’allemand
    Poto, tu avais de l’or dans les mains, elles ont fini dans la merde finalement, hum

    J’pars fort, j’patine, j’suis en d’Or et d’Platine
    Et ramène ta team, qu’on s’les tartine
    J’pars fort, j’patine, j’suis en d’Or et d’Platine
    Et ramène ta team, qu’on s’les tartine

    À l’heure qu’il est, on vit dans un monde d’enculés et ils ont du culot, ils aiment te voir reculer
    Et moi, j’vis ça comme un miraculé, j’suis sorti d’la chambre, j’les ai tous enculés
    Avec des flows de fou qui font bouger ta daronne, j’ai des défauts mais j’ai quand même une parole

    Dans ma tête, c’est noir, dans mon cœur, c’est pas rose, rafale vocale, c’est un braquage, là, j’t’arrose
    Faux, ils m’paraissent, ces gens qui veulent se coller à moi, ils m’mettent mal à l’aise
    Crois pas qu’j’ai peur d’toi, ouais, même si toi t’es balaise, tu peux être carré comme un mur et grand comme une falaise
    J’rappe comme à l’ancienne et là, j’suis trop à l’aise, ça m’rappelle mes premiers shows vers Apt ou Alès
    Pour t’la mettre en finesse, eux, ils t’caressent, et ouais, ma race, sont techniques comme Mahrez (comme Mahrez)

    J’pars fort, j’patine, j’suis en d’Or et d’Platine
    Et ramène ta team, qu’on s’les tartine

    J’pars fort, j’patine, j’suis en d’Or et d’Platine
    Et ramène ta team, qu’on s’les tartine

    Que ça prend des risques sur des motos volées, avec des guitares et des écharpes au nez
    J’te ferais pas confiance, ouais, même si tu m’promets, flow, temps d’avant, la machine, tu r’connais ?
    J’vais t’laisser des vues même si t’es abonné, tes piques à deux balles, c’était téléphoné
    Et dans leurs clips, ils sont pleins d’pistolets, si tu savais, gros, je leur pisse au nez
    Demande pas d’où j’suis, m’demande pas qui j’connais et j’savais pas que des mecs michtonnaient
    Avec leurs dégaines de schlag, de cachetonné et c’est pas ma faute si tu as pas cartonné
    Fais attention s’tu fais beaucoup d’cash money, si ça t’a questionné, qu’tu les as cash donnés

    Même dans la Twingo, moi, j’coinçais des poneys, j’faisais chauffer, l’embrayage déconnait
    En c’moment, j’capte pas, j’vie dans la forêt, j’suis loin des bâtards, très loin des coups fourrés

    J’pars fort, j’patine, j’suis en d’Or et d’Platine
    Et ramène ta team, qu’on s’les tartine
    J’pars fort, j’patine, j’suis en d’Or et d’Platine
    Et ramène ta team, qu’on s’les tartine

    J’pourrais vivre sur une île, boire de la noix d’coco, pour l’instant, j’job sa mère, c’est comme ça, mon coco
    J’suis en train d’m’endormir, poto, tu as la boco, me casse pas les couilles, tire deux bir’ sur l’popo

    J’peux m’faire quiller, le mec, il sait, c’est pas une gadji qui m’fera glisser
    J’ai tenu que six mois au lycée, depuis, j’ai plus lâché le M.I.C
    Qu’est-ce qu’il a ? Il fait que m’fixer, hum ? Il est bon qu’à mixer, remixer
    Il porte des couilles, il m’fait l’matrixé, être une star, frère, j’te dis pas la vie qu’c’est
    Regarde pas la sister du frérot, même si elle vient t’parler, prends pas son numéro
    Trahis pas pour des dineros, jusqu’à maintenant, t’as rien fait, toi, tu te dis « héros » (tu te dis « héros »)
    J’ai du mal à te blairer, y a des choses que j’ai du mal à digérer
    Tu m’as pris pour un blaireau, j’t’ai aidé quand tu m’avais dit : « J’ai rien »
    Des tempêtes y sont passées et moi, j’suis toujours là comme le drapeau algérien

    J’fais danser des mémés et des mômes, une chambre, un mic’, besoin du minimum
    J’suis dans ma bulle, j’suis dans un mini-monde et j’sais qu’le septième pét’, vers minuit, il monte
    J’vois des choses immondes, gros, le tonnerre, il gronde (gros, le tonnerre, il gronde)

    J’pars fort, j’patine, j’suis en d’Or et d’Platine
    Et ramène ta team, qu’on s’les tartine

  3. Tu peux faire les anciennes de Jul stp ? Genre Mama, dans ma paranoïa, mon bijou ect… Sinon tu gère de ouf, continue comme ça, force à toi ! 💪

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *